Hephaistos

hephaistos

Héphaistos le dieu du feu céleste et des volcans.

Héphaistos est le nom grec du dieu du feu, des forges, des artisans et des volcans. Fils d’Héra ( femme de Zeus ), il n’aurait pas de père car Héra, sa mère, l’aurait enfanté seule par parthénogenèse, jalouse de la naissance d’Athéna engendrée par Zeus seul. Ses armes symboliques sont le marteau et l’enclume.

A sa naissance Héphaistos est très laid et boiteux,sa mère dégoûtée le précipite sur terre hors de l’Olympe. Une autre origine de sa claudication circule dans les mythes : Zeus en colère contre l’audace d’Héphaistos, qui l’accusait d’avoir suspendu sa mère Héra dans les airs avec des enclumes aux pieds, l’aurait jeté hors de l’Olympe sur l’île de Lemnos lui cassant les deux jambes, sauvé par les cyclopes et les habitants, qui, dès lors, lui vouèrent un culte, il fut pardonné et regagna l’ Olympe en boitant définitivement.

Recueilli sur terre par Thétis et Eurynomé lesquelles le gardent neuf ans, elles lui procurent sa première forge ( sous-marine ) et lui permettent de développer son art : fabriquer des bijoux de grande beauté, et toutes sortes d’outils. L’association de la forge sous-marine à Héphaistos peut faire sens si on considère l’activité volcanique marine de la région.

Pour se venger de sa mère Héphaistos concevra un trône d’or, qu’il fera porter au mont Olympe, avec un système de bras mécanisés qui bloque toute personne qui s’assoit dessus, Héra prit au piège, nul ne pouvait la délivrer, Dionysos par ruse et sur ordre de Zeus fit venir Héphaistos qui délivra sa mère et se réconcilia. Héra lui fit construire de superbes forges sur le mont Olympe avec lesquelles il forgera des armes légendaires et merveilleuses : La foudre et le sceptre de Zeus ; le trident de Poséidon ; les cnémides et les boucliers d’Achille et d’Héraclès ; le char d’Hélios ; les flèches d’Apollon et Artémis ; et bien d’autres toutes plus légendaires.

Les femmes d’Héphaistos étaient parmi les plus belles créatures divines : on compte sa femme Aphrodite qui le trompa avec Arès, et de jeunes Charites. Son enfant, le plus célèbre, Erichthonios qu’Athéna mis au monde était le fruit d’une tentative de viol de cette dernière par lui-même.

Il prit part à la guerre de Troie pour les Achéens et sauva Achille du fleuve Scamandre en l’asséchant. Il cloua Prométhée au mont Caucase et créa Pandore sur ordre de Zeus.

Au siècle de Péricles (Ve -JC) le stratège Athénien Péricles fit bâtir des temples à la gloire d’Athéna (le Parthénon) et d’Héphaistos (le temple d’Héphaistos).

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire